triangle orange
République Tchèque

Skoda craint un Brexit dur

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brexit - #croissance - #Exportation - #royaume-uni - #Skoda
triangle bleu

Le constructeur tchèque Skoda, qui vend quelque 80 000 voitures au Royaume-Uni chaque année (soit environ 10 % de sa production annuelle totale), a déclaré craindre un Brexit sans accord.

Skoda a longtemps été une cible des moqueries des automobilistes outre-Manche, mais ses modèles séduisent désormais les consommateurs britanniques.

Faute d’accords commerciaux avec l’Union Européenne, les voitures de Skoda importées au Royaume-Uni seraient taxées à hauteur de 10 %.

“Les compagnies telles que Skoda ne s’effondreraient pas, mais perdraient une partie d’un marché important”, a regretté Radek Spicar, vice-président de l’Union tchèque de l’Industrie et des Transports.

Le Royaume-Uni est en effet le cinquième marché étranger pour la République Tchèque et le Brexit est un sujet d’inquiétude pour l’ensemble du pays.

Selon une étude de la banque tchèque Ceska Sporitelna, “un Brexit dur réduirait les exportations vers le Royaume-Uni de 20 % et la croissance du PIB tchèque de 1,1 point. Il priverait d’emploi 40 000 personnes.

Les exportations tchèque vers le Royaume-Uni représentent une valeur d’environ 8,2 milliards d’euros par an, dont la moitié est réalisée via l’exportation d’automobiles et de pièces détachées.

Source : AFP (14/4/19)