Fermer
France

SKF choisit la France pour gérer ses kits auto

Le #SKF - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En léger recul sur son exercice 2016, à 7,5 milliards d’euros (- 4 %), SKF cherche à retrouver de la croissance en mordant sur les services. Entamée en 2015, une réorganisation par métiers se concrétise à Saint-Cyr-sur-Loire, près de Tours, où le numéro un mondial des roulements à billes regroupe des activités d’après-vente pour l’automobile, un secteur qui représente 30 % de son chiffre d’affaires. « C’est d’ici que partent désormais tous les kits de rechange à destination des garagistes et de leurs centres de distribution en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, y compris pour les modèles asiatiques vendus dans cette zone », indique Stéphane Le Mounier, président de SKF France. Des sites équivalents ont été montés en Chine, en Inde, au Brésil et à Hebron (Etats-Unis) pour l’Amérique du Nord, mais le hub français est le plus important de ce nouveau segment, « car l’Europe reste le marché de deuxième monte le plus dynamique », souligne Hervé Girardin, directeur de l’activité automobile de SKF France.

Le défi est de livrer en moins de 48 heures des amortisseurs, des transmissions, ou des kits de distribution, en conditionnant des pièces provenant d’usines SKF et de fournisseurs extérieurs, soit 15 000 références, « que ce soit pour une Clio II ou une Isuzu, tout ça dans la même palette et d’un seul fournisseur », résume Stéphane Gendron, directeur des ventes pour l’Europe de l’Ouest.

Sur place, SKF a réaménagé 10 000 mètres carrés au sein d’une usine historique, qui produit aussi des roulements. Six lignes de conditionnement en partie automatisées sont mises en œuvre, dont une dédiée aux poids lourds. Un nouvel entrepôt logistique complétera l’équipement d’ici à fin 2018. SKF investit 11 millions d’euros au total. Une trentaine de postes ont été créés dans cette usine de 1 250 salariés. Le centre européen de kits de rechange emploie 65 salariés.

La concentration de cette activité de services occasionne des transferts depuis les usines SKF de Göteborg (Suède), d’Italie et de Singapour. En 2016, SKF France, qui compte 3 000 salariés, a réalisé 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, en léger recul. (ECHOS 25/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.