Fermer
Union européenne

Seuls le Groupe PSA, Toyota, Renault-Nissan et Volvo atteindraient leurs objectifs d’émissions de CO2 européens en 2021

Le #CO2 - #Emissions - #Nissan - #PSA Peugeot Citroën - #Renault - #Toyota - #Volvo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Rares sont les constructeurs qui atteindront leurs objectifs d’émissions de CO2 européens en 2021. Si à cette date, toutes les voitures particulières immatriculées sur le Vieux Continent devront émettre en moyenne 95 g de CO2/km, il n’y a aujourd’hui que quatre constructeurs à même d’atteindre les objectifs qui leur ont été assignés sur cet exercice. D’après le cabinet de consultants britannique PA Consulting, seuls le Groupe PSA, Toyota, Renault-Nissan et Volvo seraient au rendez-vous en 2021.

Les véhicules du Groupe PSA devraient émettre 87,2 g de CO2/km pour un objectif de 88,5 g/km, ceux de Toyota 89,8 g pour un objectif de 91,8 g/km, ceux de Renault-Nissan 90,4 g pour un objectif de 91,8 g/km, et enfin ceux de Volvo 97,4 g pour un objectif de 99,5 g/km. Tous les autres sont à la traîne et risquent donc de devoir s’acquitter de très lourdes amendes (un milliard d’euros pour le groupe Volkswagen, 350 millions d’euros pour le groupe BMW et 600 millions pour le groupe FCA, d’après PA Consulting). « Les constructeurs en phase avec leurs objectifs sont ceux qui ont le plus avancé au niveau des véhicules hybrides et électriques. Tous les constructeurs ont donc intérêt à s’y mettre s’ils souhaitent être au rendez-vous de 2021 », souligne Thomas Goettle, expert automobile chez PA Consulting. Et cela a déjà bien commencé. Le groupe Volkswagen a par exemple annoncé le lancement de trente nouveaux véhicules électriques d’ici à 2025 et Daimler a fait savoir qu’il lancerait dix nouveaux V.E. sur la même période. « Ces véhicules risquent d’arriver trop tard pour avoir un impact sur les objectifs de 2021 », estime toutefois M. Goettle. (JOURNALAUTO.COM 29/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.