Fermer
Etats-Unis

Sergio Marchionne plaide de nouveau pour une consolidation du secteur automobile

Le #FCA - #Industrie automobile - #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Sergio Marchionne, patron de Fiat Chrysler (FCA),a renouvelé son appel à une consolidation du secteur automobile pour faire face à une hausse des coûts de production.

Ce plaidoyer intervient au moment où le secteur automobile célèbre à Detroit la renaissance du marché américain, après cinq années marquées par la crise et la faillite de deux fleurons, General Motors et Chrysler, rebaptisé depuis FCA US après son rachat par Fiat.

« Nos coûts sont au-dessus de ce qu’une industrie mature peut se permettre », a déclaré M. Marchionne en marge du salon de Detroit. « Nous investissons des sommes importantes dans des projets dont on n’est pas sûr qu’ils aboutissent. Nous devons essayer de partager un peu plus », préconise Sergio Marchionne. « L’industrie doit s’ouvrir à cette éventualité en mettant ses ego de côté », a-t-il souligné.

« Je comprends le scepticisme des uns et des autres, je comprends la réticence des grands groupes automobiles à se rapprocher, mais je suis convaincu que cette industrie a besoin de consolidation », estime-t-il tout en soulignant que sa propre entreprise ne mène aucune discussion dans ce sens actuellement. (AFP 12/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.