Fermer
France

Sept Français sur dix se verraient au volant d’une voiture hybride ou électrique d’ici à 20 ans

Le #Conduite autonome - #Divers - #Electrique - #Etude - #Hybride - #Véhicule connecté
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après le baromètre 2016 « Les Français & l’automobile » de TNS Sofres (réalisé auprès de 1 010 automobilistes âgés d’au moins 18 ans, via internet et sur le terrain, du 9 au 12 mai), près de trois quarts des personnes interrogées se voient au volant d’une voiture hybride ou électrique d’ici à 20 ans. Et, parmi ceux et celles qui envisagent de changer de véhicule à cet horizon, 43 % souhaitent opter pour une auto moins polluante et un quart souhaitent conduire un modèle « propre ». Les personnes sondées voient ces voitures comme des concepts innovants, plus agréables à conduire, un peu plus économiques à l’utilisation, et presque aussi fiables que les véhicules à essence ou diesel actuels.

Les Français restent en revanche sceptiques concernant la voiture autonome. Si 72 % pensent que beaucoup de ces véhicules rouleront dans 20 ans, moins d’un quart des répondants pensent qu’ils seront très utiles. De plus, près de 7 personnes interrogées sur 10 appréhendent l’arrivée de cette innovation qui, selon elles, provoqueront une perte du plaisir de conduire. Enfin, 82 % des conducteurs utilisant une automobile intelligente resteraient attentifs à ce qui se passe sur la route plutôt que de faire autre chose comme, par exemple, dormir, lire ou téléphoner. (AUTOPLUS.FR 27/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.