Fermer
France

Sécurité routière : la mortalité en baisse de 11 % en mars

Le #Mortalité routière - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, a annoncé que la mortalité sur les routes de France était en baisse de 11 % en mars 2015 par rapport à mars 2014. Le ministre a également rappelé le calendrier d’entrée en vigueur des mesures décidées en janvier.

« Enfin un chiffre encourageant. Après deux mois consécutifs de hausse, la mortalité routière repart ainsi à la baisse », a déclaré M. Cazeneuve. Il a également précisé que les accidents corporels avaient baissé de 9,8 % sur les mois de janvier et février 2015 par rapport à la même période en 2014. « Il y a également une baisse de 9,5 % du nombre de blessés entre janvier-février 2015 et janvier-février 2014 », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Bernard Cazeneuve est revenu sur les 26 mesures qu’il avait lui-même annoncées en janvier dernier. Il a confirmé que le kit mains libres et autres dispositifs d’oreillettes seraient totalement prohibés dès le 30 juin. L’abaissement du taux d’alcoolémie de 0,5 gr/l de sang à 0,2 gr/l de sang chez les conducteurs novices (moins de 3 ans de permis) entrera également en vigueur à cette date. (PARISIEN 4/4/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.