Fermer
France

Sébastien Vandelle fait le point sur les performances de DS en France

Analyse de presse de 14H00 - Le #DS
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS France, explique que la marque est encore jeune, mais qu’elle se place déjà « en tant que quatrième premium derrière les trois allemands », largement devant Volvo, marque implantée depuis longtemps dans l’Hexagone. « DS se positionne également devant Mini cette année, avec quelques centaines de voitures de différence, alors qu’en 2018, nous étions clairement la cinquième marque. C’est un signe de belle vitalité. DS est devenu un acteur reconnu du premium, mais pas seulement grâce à ses voitures. Nous avons mis en place une véritable stratégie de marque, avec un positionnement premium que les clients ont tout de suite compris, différent du premium allemand, à travers l’incarnation du raffinement et des savoir-faire du luxe à la française. Le réseau de DS Store, véritables écrins, a fortement contribué en donnant de la valeur à la marque, aux voitures et en créant une expérience client unique. Ces pièces du puzzle assemblées nous on fait parvenir à ce résultat », explique-t-il.

« Nous allons finir l’année avec 9 % de part de marché. Notre croissance en volume est deux fois plus importante que celle du marché premium, soit 8 %, contre environ 4 %. Cette deuxième vague de produits – la première propre à DS depuis sa naissance en tant que marque – a su trouver son public. Le DS 7 Crossback, toutes carrosseries confondues, se place comme deuxième voiture premium la plus vendue en France derrière la Classe A et en tant que premier SUV premium devant les BMW X1 et Audi Q3 notamment. Quant au DS 3 Crossback, dont les premières immatriculations ont débuté fin juin, il s’impose déjà comme le 6ème véhicule premium le plus vendu en France, et le numéro 1 sur le segment des petits SUV premium », se félicite M. Vandelle.

Source : JOURNALAUTO.COM (19/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.