Fermer
Espagne

Seat se dote d’un service de livraison par drone pour son usine en Espagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Drone - #Livraison - #Seat - #supply chain - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Seat entend faire de son usine de Martorell en Espagne une usine intelligente et compte, pour ce faire, révolutionner son outil de production. Le constructeur se dote en effet d’un service de livraison par drone pour son usine. Si l’expérience concerne pour l’heure l’approvisionnement en volants et airbags d’une chaîne de montage, elle s’inscrit dans une volonté de transformation profonde de l’unité de production de Seat.

Seat s’est déjà doté de divers outils numériques et d’intelligence artificielle pour notamment contrôler sa chaîne d’approvisionnement. Mais il va désormais plus loin avec ce service de livraison par drones, en collaboration avec le Groupe Sesé, une société de transport & logistique. Ainsi, son centre logistique localisé à environ deux kilomètres de son usine de production, pourvoit, depuis le 10 juillet dernier, les chaînes de montage en volants et airbags.

Le test, supervisé par l’Agence nationale de la sécurité aérienne, met en exergue au moins deux avantages. Le premier est le gain de temps généré par la livraison par drone. Selon le constructeur, la remise des pièces est réalisée en 15 minutes au lieu des 90 nécessaires lorsqu’elle s’effectue en camion, engendrant par la même occasion un meilleur rendement de production de véhicules. Elle permet en outre de réaliser une livraison plus propre par rapport aux camions, notamment  en termes d’émissions de CO2. De surcroît, les drones équipés de batteries, sont alimentés par de l’énergie renouvelable.

« C’est la première étape de la transformation de la chaîne logistique dans l’industrie automobile. Grâce à cette innovation, nous stimulerons l’industrie 4.0 et nous deviendrons plus efficaces, souples et compétitifs, tout en étant beaucoup plus durables », indique Christian Vollme, vice-président chargé de la production et de la logistique de Seat.

Source : JOURNAL AUTOMOBILE (16/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.