Fermer
Chine

Seat confirme qu’il produira et commercialisera des véhicules en Chine en 2021, y compris des V.E

Analyse de presse de 14H00 - Le #JAC - #Seat - #Véhicule électrique - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Seat a confirmé qu’il produirait et commercialiserait des véhicules en Chine en 2021, y compris des véhicules 100 % électriques, dans le cadre d’un accord signé avec JAC et Volkswagen. « C’est un pas de plus dans la stratégie de globalisation de Seat », a indiqué Luca de Meo, président.

En avril dernier, JAC et Volkswagen ont dévoilé le premier fruit de leur union, sous la nouvelle marque Sol. Mais la coentreprise produira également  des Seat, et elle seront électriques.

En s’associant avec un constructeur chinois déjà bien avancé, Volkswagen avait pour objectif de gagner du temps pour s’installer sur le marché du véhicule électrique en Chine. La coentreprise JAC-Volkswagen a donc débuté son activité rapidement, sans développer de nouveau modèle. La Sol E20X est en effet une JAC iEV7S modifiée. Ainsi, à l’occasion de la visite officielle du premier ministre Li Kequiang en Allemagne, les deux associés ont étendu leur partenariat pour y intégrer le démarrage de Seat en Chine. Un retour puisque la marque avait quitté le marché après une brève présence en tant que marque uniquement importée.

La production de Seat en Chine doit donc désormais débuter en 2021. Et puisque JAC-Volkswagen est une entité destinée à produire uniquement des véhicules électriques, les premières Seat chinoises seront électriques. La marque espagnole implantera ainsi un centre de développement en Chine, et la coentreprise lancera une nouvelle plateforme pour véhicules électriques.

Source : EL MUNDO (28/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.