Fermer
Espagne

Seat compte se lancer dans les services de robots-taxis

Analyse de presse de 14H00 - Le #Robotique - #Seat - #Taxi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que l’industrie automobile européenne développe de plus en plus de services de mobilité, Seat veut s’imposer dans ce domaine, dans le cadre de la poussée du groupe Volkswagen dans les robots-taxis. « Nous allons commencer à revoir la façon dont nous fabriquons les voitures et commencer à produire des modèles spécialement conçus pour un service », a déclaré Arantxa Alonso, responsable du développement commercial chez Seat. « Par exemple, un environnement urbain nécessite de l’agilité, de la vitesse et des places de stationnement suffisantes et faciles d’accès. Cela signifie qu’un véhicule purement urbain n’aurait pas à satisfaire certaines exigences pour la conduite sur les autoroutes », explique Mme Alonso.

« Notre département de R & D devrait être en mesure de livrer les premiers prototypes d’ici à la fin de l’année et nous pourrions les présenter quelques mois plus tard », a-t-elle ajouté. « Ces prototypes pourraient même ne pas être des voitures mais un mélange avec autre chose », a-t-elle précisé.

Les recherches de Seat incluent des robots-taxis. « Nous voulons faire partie des futurs opérateurs de robots-taxis », a déclaré Mme. Alonso. « Nous nous concentrons principalement sur la mobilité pour les particuliers ».

« Evidemment, au début, ils auront certaines fonctionnalités autonomes, à commencer par la capacité de se garer eux-mêmes. En ce qui concerne la pleine autonomie, la technologie est là, comme le montre le Waymo de Google », a indiqué Mme Alonso.

« Nous pensons que la ‘disruption’ commencera dans les zones urbaines, où l’utilisation de la mobilité en tant que service remplacera progressivement le concept de propriété, puis elle s’étendra aux zones rurales », a-t-elle déclaré. « Même les grands amateurs vont abandonner leurs voitures en raison du facteur coût. La mobilité en tant que service peut réduire le coût du transport d’un facteur 10 par rapport à une voiture neuve, de deux à quatre par rapport à une voiture entièrement amortie. La rapidité de la ‘disruption’ dépendra fortement de la réglementation ».

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (13/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.