Fermer
France

Schneider Electric parie sur AutoPartage by Arval

Le #Autopartage
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’offre d’autopartage pour entreprises d’Arval prend de l’importance en France. Pour preuve, Schneider Electric envisage de doubler le nombre de véhicules mis à la disposition de ses collaborateurs sur quatre de ses sites à Grenoble, dans le cadre de l’offre d’autopartage pour entreprises AutoPartage by Arval. Ils ont accès aujourd’hui à douze Renault Zoé dans le cadre de cette offre et cette flotte autopartagée pourrait totaliser vingt-quatre véhicules d’ici à 2018 (à la fin de 2016, quelque quatre cents véhicules entraient dans le cadre de l’offre AutoPartage by Arval en France).

« Cette initiative vise à répondre à [ses] engagements dans le cadre du Plan Climat Grenoble Alpes Métropole, dont l’objectif est de réduire de 35 % les émissions de gaz à effet de serre et de 30 % la consommation d’énergie par habitant d’ici à 2020 », rappelle Arval. Et les collaborateurs « grenoblois » de Schneider Electric sont tout à fait favorables à l’autopartage : un sondage réalisé auprès des salariés amenés à se déplacer régulièrement entre les quatre sites grenoblois de l’entreprise a montré qu’ils étaient favorables à une solution d’autopartage à 86 %. (JOURNALAUTO.COM 30/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.