Fermer
Allemagne

Schaeffler veut que sa division électromobilité réalise 10 % de son chiffre d’affaires

Analyse de presse de 14H00 - Le #Audi - #Electromobilité - #Great Wall - #Paravan - #Schaeffler - #Transmission
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Schaeffler veut que sa nouvelle division électromobilité contribue à 10 % de son chiffre d’affaires d’ici à 2020 (contre 5 % en 2018).

Selon Matthias Zink, responsable de la division Automobile de Schaeffler, cette part pourra être atteinte grâce aux véhicules hybrides rechargeables.

En outre, Schaeffler fournit les transmissions pour les moteurs électriques de l’Audi e-tron. Ce véhicule de loisir 100 % électrique est alimenté par deux moteurs électriques sur chaque essieu. De ce fait, l’équivalent de quelque 300 à 400 euros par essieu de pièces fournies par Schaeffler seront installées dans l’Audi e-tron (contre environ 110 euros par voiture à moteur thermique en moyenne). Schaeffler compte donc maintenir voire augmenter son contenu par véhicule.

Outre Audi, le constructeur chinois Great Wall devrait également utiliser la transmission électrique de Schaeffler (celle-ci inclut le moteur électrique, la boîte de vitesses et l’électronique embarquée, le tout regroupé en une unité compacte).

Par ailleurs, interrogé sur les véhicules autonomes, M. Zink a rappelé que Schaeffler avait fondé une coentreprise avec l’entreprise Paravan, qui se spécialise dans les véhicules pour conducteurs handicapés. Paravan est la seule entreprise qui propose un système homologué avec lequel il est possible de conduire la voiture avec un joystick connecté aux roues et aux freins.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.