Fermer
Allemagne

Schaeffler table sur une hausse de 4 à 5 % de son chiffre d’affaires

Le #Chiffre d’affaires - #Investissement - #Objectif - #Schaeffler
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion d’une visite en Amérique du Nord, pour le lancement des travaux de construction d’un nouveau site et d’agrandisssement des bureaux en Caroline du Sud, Klaus Rosenfeld, président de Schaeffler, a accordé un entretien à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (12/7/17).

Le dirigeant a souligné qu’investir en Amérique du Nord (pour les travaux mentionnés ci-dessus, Schaeffler va investir 36 millions de dollars) lui permettait d’élargir sa base de clients dans la région. De ce fait (mais aussi via sa présence en Chine), Schaeffler démontre qu’il peut approvisionner des clients à l’international et ne pas rester un « fournisseur régional » dépendant entièrement de son activité en Europe.

Lors de cet entretien, M. Rosenfeld a indiqué que Schaeffler tablait sur une hausse de 4 à 5 % de son chiffre d’affaires en 2017, avec notamment une croissance de 6 % dans sa branche automobile.

Bien que l’activité automobile devrait croître plus rapidement que le reste des activités de Schaeffler, M. Rosenfeld a précisé qu’une usine n’était pas destinée exclusivement à l’automobile ou exclusivement à l’industrie. Les roulements que produit Schaeffler peuvent être destinés au secteur industriel comme à la branche automobile.

Interrogé sur les véhicules électriques, M. Rosenfeld s’est dit convaincu que l’électrification des véhicules était inévitable, mais qu’il restait à déterminer en combien de temps cette électrification se ferait.

L’équipementier allemand estime qu’en 2030, 30 % des 120 millions de véhicules produits dans le monde seront 100 % électriques et 70 % fonctionneront encore avec des moteurs à combustion.

Pour s’adapter à cette évolution, Schaeffler a lancé l’initiative eMobility (pour les véhicules hybrides et électriques), via laquelle il a décroché plus de 6 contrats majeurs aux Etats-Unis.

Par ailleurs, M. Rosenfeld a indiqué que Schaeffler investit actuellement environ 6 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement.

Enfin, interrogé à ce sujet, M. Rosenfeld a déclaré que Schaeffler et Continental ne prévoyaient pas actuellement de coopérer dans le domaine de la conduite autonome, étant donné qu’ils ont pour l’instant un portefeuille de produits complètement différent.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.