Fermer
Etats-Unis

Scandale des moteurs truqués : le nombre de plaintes contre VW se multiplie aux USA

Le #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, le nombre de plaintes contre Volkswagen se multiplie aux Etats-Unis.

Ainsi, 174 propriétaires de Volkswagen venant des 50 Etats américains ont déposé une plainte en recours collectif contre le constructeur. Cette plainte s’ajoute aux poursuites engagées par les autorités américaines contre le groupe allemand. Les plaignants n’ont pas fixé le montant « significatif » des dommages et intérêts qu’ils réclament, mais ont exigé un programme de rachat des véhicules. (AFP 24/2/16)

Cette nouvelle plainte en recours collectif est également distincte des quelques 500 plaintes regroupées et déposées dans un tribunal de San Francisco (Californie). Le juge Charles Breyer, chargé de superviser ces quelque 500 plaintes déposées contre le groupe Volkswagen suite au scandale des moteurs truqués, a indiqué qu’une plainte détaillée de 719 pages avait été déposée en début de semaine. Face à la complexité de cette plainte et au nombre de plaignants, le juge Breyer s’est adjoint l’aide de l’ancien directeur du FBI (Federal Bureau of Investigation), Robert S. Mueller. (AUTOMOTIVE NEWS 24/2/16)

En outre, le président du groupe Volkswagen, Matthias Müller, fait désormais personnellement l’objet de trois plaintes en recours collectifs aux Etats-Unis (dont les deux citées ci-dessus). Les dossiers de ces trois plaintes ont tous été déposés en début de semaine au tribunal de San Francisco. Outre M. Müller, Rupert Stadler, président d’Audi, Michael Horn, président de Volkswagen Group of America, et Volkmar Denner, président de Bosch, font également l’objet de plaintes, étant eux aussi personnellement cités dans les trois plaintes déposées contre Volkswagen au tribunal de San Francisco. (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT, SPIEGEL 24/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.