Fermer
Etats-Unis

Scandale des moteurs truqués : la CARB a découvert un nouveau logiciel truqueur sur une Audi aux USA

Le #Audi - #Emissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La CARB (Agence californienne en charge de la protection de l’environnement) a découvert qu’Audi utilisait un nouveau logiciel truqueur sur certains de ses modèles aux Etats-Unis.

Ce logiciel permettait de réduire les émissions de CO2 s’il détectait que le véhicule était soumis à un test d’émissions. Audi n’a arrêté d’utiliser ce logiciel qu’en mai 2016, juste avant que la CARB le découvre sur un modèle ancien.

Ce logiciel aurait également été utilisé dans des modèles diesel et à essence vendus en Europe.

Il ne s’agit pas du même logiciel incriminé jusqu’à présent dans l’affaire Volkswagen, qui servait à manipuler les niveaux d’émissions de NOx pour les modèles diesel du groupe allemand.

En effet, ce logiciel était installé sur des voitures d’Audi dotées de boîtes de vitesses automatiques AL 551. Le logiciel était capable de détecter la position du volant. Si celui-ci était fixe, cela indiquait que le véhicule était en conditions de tests et le logiciel enclenchait un dispositif permettant de réduire les émissions de CO2. En revanche, si le volant tournait de plus de 15° (laissant supposer des conditions réelles de conduite), ce dispositif était désactivé.

Plusieurs modèles d’Audi (dotés de moteurs V6) auraient été équipés de ce logiciel, notamment les A6, A8 et Q5. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNGN HANDELSBLATT, SPIEGEL, ZEIT 6/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.