Fermer
Allemagne

Scandale des moteurs truqués : de nouvelles plaintes contre Volkswagen

Le #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Deux cabinets d’avocats se sont unis pour représenter des actionnaires de Volkswagen dans le cadre du scandale des moteurs truqués. Ils ont annoncé avoir déposé ce jeudi des plaintes contre le constructeur, réclamant un total de 2,5 milliards d’euros de dommages et intérêts.

La semaine dernière, un autre cabinet avait annoncé avoir porté plainte au nom de 278 plaignants, pour un montant cumulé de plus de 3 milliards d’euros (cf. revue de presse du 15/3/16).

De plus, le tribunal de Brunswick a indiqué avoir reçu un total de 70 plaintes de la part d’actionnaires de Volkswagen (pour la plupart des petits porteurs), réclamant chacun entre 600 et 2 millions d’euros de dommages et intérêts.

Volkswagen fait donc face à des actions en justice de la part des propriétaires de modèles affectés par le scandale, d’actionnaires, mais aussi d’Etats. Les conséquences financières de ce scandale sont donc pour l’instant difficiles à estimer. (AFP 17/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.