Fermer
Etats-Unis

Scandale des moteurs diesel truqués : Volkswagen serait prêt à payer plus de 10 milliards de dollars aux Etats-Unis

Le #Accord - #Diesel - #Emissions - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen serait prêt à payer plus de 10 milliards de dollars pour régler les litiges qui l’opposent aux autorités et automobilistes américains dans l’affaire du trucage des émissions de ses véhicules diesel, selon des sources proches du dossier.

L’accord négocié depuis des mois serait présenté pour validation la semaine prochaine au juge californien en charge du dossier Charles Breyer.

En plus de réparations correctives là où elles sont possibles, Volkswagen devrait verser entre 1 000 et 7 000 dollars aux propriétaires de 482 000 voitures de sa marque, suivant l’âge et le type de moteur de leur véhicule.

En outre, le constructeur allemand, qui a admis avoir masqué le niveau réel des émissions d’oxydes d’azote de ses moteurs pour satisfaire aux normes américaines, devrait aussi financer un fonds d’assainissement de l’environnement visant à réduire la pollution causée par d’autres véhicules que les siens, notamment des camions anciens.

L’accord devrait aussi comprendre des pénalités infligées au constructeur pour fraude. (FIGARO.FR, AFP 23/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.