Fermer
France

Révolution à venir sur le périphérique parisien ?

Analyse de presse de 14H00 - Le #Circulation - #périphérique - #Vitesse
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon la première version d’un rapport d’élus du Conseil de Paris, le périphérique pourrait connaître de sérieux bouleversements dans les années à venir, avec des évolutions non négligeables pour les usagers, comme la réduction de la vitesse maximale à 50 km/h ou le passage à deux voies.

Créée en juillet 2018, la mission d’information et d’évaluation, composée d’une quinzaine d’élus parisiens, doit remettre à Anne Hidalgo, maire de Paris, un rapport le 21 mai, qui devra être ensuite voté par le Conseil de Paris. Si ces propositions sont validées, elles pourraient être mises en place dans les dix années à venir.

Si cette première version n’a rien de définitif, certaines pistes à l’étude obtiendraient le consensus de ses membres. Parmi elles, la réduction de la vitesse maximale à 50 km/h (contre 70 km/h actuellement), destinée à « fluidifier le trafic », est la plus symbolique. Autre possibilité, réduire le nombre de voies, de quatre voire cinq actuellement, à deux voies plus une troisième pour les transports en commun, les véhicules non polluants et le covoiturage. Pour faire reculer le trafic, une interdiction des poids lourds de plus de 3,5 tonnes est également envisagée.

Enfin, le rapport devra apporter les meilleures alternatives pour réduire la pollution atmosphérique et sonore engendrée par le périphérique, où 1,2 million de véhicules s’engagent chaque jour. Une transformation qui passera forcément par une réduction de la circulation et l’incitation à se tourner vers les transports en commun.

Après Paris en 2014 et Lille au début de l’année, la ville de Lyon a abaissé ce lundi la vitesse limite autorisée sur son périphérique à 70 km/h contre 90 km/h auparavant.

Source : LES ECHOS (29/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.