Fermer
France

Rennes poursuit sa démarche dans l’électromobilité

Le #Borne de recharge - #Electrique - #Electromobilité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Rennes, qui a installé ses onze premières bornes de recharge de V.E. en 2011, poursuit sa démarche dans l’électromobilité avec son partenaire Grolleau, en mettant en place dix nouveaux points de recharge, portant leur nombre à vingt-cinq pour les 426 000 habitants de l’agglomération. Mais plus que leur installation, c’est leur procédé qui fait office d’évènement, le bureau d’étude de Grolleau ayant mis au point des bornes répondant à la future directive européenne AFI (Alternative Fuels Infrastructures). Ces nouvelles stations de recharge disposent ainsi de quatre points d’alimentation différents. En plus de deux prises domestiques, les utilisateurs disposent d’une prise de type 2 (conformément à la réglementation européenne) et d’une autre de type 3 (celle déjà utilisée dans l’Hexagone). A elles quatre, elles permettent de recharger deux véhicules simultanément, mais s’avèrent surtout compatibles avec l’ensemble des véhicules électriques et hybrides du marché français.

En matière de puissance, alors que les anciennes bornes n’affichaient qu’un débit maximal de 3 kilovoltampères, les dernières développent jusqu’à 36kVA. Cela permet, par exemple, de recharger en deux heures deux Renault Zoé. Pour l’heure, le nombre de véhicules électriques roulant n’étant pas à son maximum, Grolleau limite le débit de ses bornes, afin de réduire la facture électrique payée par le contribuable en ajustant l’offre à la demande, souligne le JOURNALAUTO.COM (19/5/14).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.