Fermer
Royaume-Uni

Rencontre entre le gouvernement et l’industrie automobile britanniques sur le « Brexit »

Le #Gouvernement - #Industrie automobile - #Union Européenne
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Des représentants du gouvernement et de l’industrie automobile britanniques ont participé le 12 décembre à une table ronde sur l’avenir du secteur automobile britannique après le « Brexit ».

Cette rencontre, organisée à Londres, au siège de la SMMT (association de l’industrie automobile britannique), était présidée par le ministre en charge de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne David Davis. Deux autres ministres, John Hayes, chargé des transports, et Nick Hurd, en charge des entreprises, de l’énergie et de la stratégie industrielle, étaient également présents.

Les représentants des entreprises du secteur automobile – parmi lesquelles Aston Martin, BMW, Ford, General Motors, Honda, Jaguar Land Rover, McLaren, Nissan, Toyota, Caterpillar et GKN – ont évoqué les priorités du secteur pour la sortie de l’UE. Ils ont notamment souligné la nécessité de conserver un accès libre de droits au marché unique européen.

A l’issue de la rencontre, M. Davis a indiqué que le gouvernement était déterminé à ce que le Royaume-Uni « reste un excellent endroit pour les investissements et les affaires » et qu’il voulait obtenir « le meilleur accord pour les échanges de produits et de services britanniques, y compris pour [son] important secteur automobile ». (TELEGRAPH 12/12/16, COMMUNIQUE SMMT)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.