Fermer
France

Renault veut pouvoir développer une voiture en trois ans seulement

Analyse de presse de 14H00 - Le #Renault - #Thierry Bolloré
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault veut réduire considérablement le temps de développement d’une voiture afin d’être plus réactif face aux mouvements de marché, a annoncé le directeur général du groupe Thierry Bolloré le 14 février. Grâce au programme FAST (Future-ready At Scale Transformation, ou transformation d’échelle pour le futur), le constructeur veut faire évoluer ses modes de travail à l’heure du numérique, simplifier ses processus et gagner en vitesse. « Nous réduisons nos cycles de développement à trois ans au maximum, pour rester toujours plus près des attentes des clients et optimiser naturellement nos ressources de recherche & développement », a déclaré M. Bolloré lors de la conférence presse consacrée aux résultats annuels du groupe. Le temps nécessaire pour développer une nouvelle voiture pourrait ainsi être ramené à trois ans seulement, alors qu’à l’heure actuelle dans l’industrie automobile, il peut s’écouler cinq années entre la naissance d’un projet de véhicule et son arrivée dans les points de vente.

Le programme FAST, dont Thierry Bolloré estime qu’il pourrait aussi inspirer le partenaire japonais Nissan, devrait également permettre de réduire de 5 % les coûts fixes par an en trois ans.

Source : REUTERS (14/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.