Fermer
Inde

Renault va travailler sur des segments du marché indien où il n’est pas présent

Le #Modèle - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault prévoirait de lancer au moins trois nouvelles voitures ultra low cost en Inde au cours des trois prochaines années, dans le sillage de la petite Kwid. « Nous allons travailler sur des segments où nous ne sommes pas présents », déclare Sumit Sawhney, directeur général de Renault en Inde, sans plus de précision sur les modèles envisagés.

Selon l’Economic Times, outre une version un peu plus puissante de la Kwid lancée en 2015, trois modèles à moins de 800 000 roupies (10 000 euros environ) seraient prévus : un monospace, une berline de moins de quatre mètres et un SUV compact. Tous seront développés sur une variante de la plateforme ultra low cost CMF-A inaugurée par la Kwid, et baptisée CMF-A+ car elle pourra supporter des silhouettes plus grandes et des moteurs plus lourds.

Lors du lancement de Kwid, Carlos Ghosn, président de Renault, avait annoncé un objectif de 5 % de part de marché pour Renault en Inde, contre 2,5 % en 2015-2016.

Le marché indien, dominé par Maruti Suzuki et Hyundai, doit également servir de tremplin pour les véhicules ultra low cost du groupe dans d’autres pays émergents, comme le Brésil où la Kwid va également être produite. (REUTERS, ECONOMIC TIMES 13/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.