triangle orange
France

Renault signe de nouveaux accords dans le secteur de l’énergie avec EDF, Total et Enel pour favoriser la mobilité électrique

Analyse de presse de 14H00 - Le #EDF - #Electrique - #Enel - #Recharge - #Renault - #Total
triangle bleu

Renault, leader européen du véhicule électrique, annonce la signature de trois nouveaux accords avec des acteurs clés du marché de l’énergie en Europe. Ces collaborations avec EDF, Total et Enel s’inscrivent dans la stratégie du groupe de développer un écosystème électrique intelligent en faveur de la transition énergétique et du déploiement à grande échelle de la mobilité électrique.

Cet accord prévoit le développement d’offres croisées entre Renault et EDF, autour des offres d’autoconsommation développées par EDF (Mon Soleil & Moi) et de la recharge intelligente des véhicules électriques de Renault ; l’extension du concept des îles intelligentes (smart islands) aux territoires non interconnectés français avec EDF SEI, la direction d’EDF en charge du service public de l’électricité dans les Outre-Mer et en Corse (Renault mettra en œuvre des solutions similaires à celles déjà en cours de déploiement à Porto Santo, dans l’archipel de Madère, ainsi qu’à Belle Ile en mer) ; et la mise en commun de leur savoir-faire pour poursuivre la promotion des offres d’électricité compétitives et bas carbone à destination des usagers de véhicules électriques Renault.

Renault s’associe à Total et à la start-up Jedlix, partenaire historique du groupe sur le smart charging1, pour lancer une offre « Z.E. Smart Charge » disponible au premier semestre de 2019 en France. Cette application pour smartphone optimise la gestion de la recharge des véhicules électriques pour profiter au maximum des énergies renouvelables et des tarifs les plus bas, et ainsi rendre la mobilité électrique plus abordable. Cette offre s’appuie sur de l’électricité issue d’une énergie verte fournie par Total Spring. De plus, « Z.E. Smart Charge » récompensera financièrement l’utilisateur du véhicule pour la flexibilité qu’il accorde à sa recharge. Cette flexibilité se base sur la connectivité des Renault Zoé et la plateforme Jedlix. Elle est ensuite monétisée via les services de TotalFlex. Par ailleurs, Renault et Total souhaitent collaborer sur les infrastructures de recharge et la fourniture d’électricité afin de réduire le coût de la recharge des véhicules électriques.

Renault et Enel X, filiale d’Enel, vont travailler sur des synergies entre les deux groupes afin de proposer des solutions de charge adaptées aux besoins de leurs clients respectifs et ainsi promouvoir la mobilité électrique. Le premier axe de travail concerne la recharge intelligente des véhicules électriques, via la plateforme JuiceNet d’Enel X. Un projet pilote est prévu en Italie, en vue d’un lancement national puis au-delà des frontières italiennes. Cette collaboration porte également sur le déploiement de l’infrastructure de charge, en soutenant l’installation de nouvelles infrastructures au travers des projets européens comme EVA+, un réseau de charge rapide qui couvre l’Autriche et l’Italie, et en facilitant l’accès aux bornes existantes au travers d’applications numériques telles que le ZE Pass Renault.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (11/10/18)