Fermer
France

Renault s’associe à la start-up nantaise Neoline, spécialisée dans la conception de cargos à voiles

Analyse de presse de 14H00 - Le #Partenariat - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault a profité des Assises de l’économie de la mer, qui se tiennent les 27 et 28 novembre à Brest (Finistère), pour signer un nouveau partenariat de 3 ans avec Neoline, start-up nantaise spécialisée dans la conception de cargos à voiles. L’objectif du constructeur est de « développer un service de transport maritime durable grâce à la propulsion éolienne ». Aujourd’hui, le transport de pièces et véhicules du groupe se fait à près de 60 % par voie maritime. Cette nouvelle collaboration, s’inscrit donc dans la stratégie environnementale de Renault visant à réduire son empreinte carbone de 25 % entre 2010-2022.

« L’ambition du groupe Renault est de réduire l’empreinte écologique de chaque véhicule tout au long de son cycle de vie, depuis l’acheminement des pièces de fabrication jusqu’à la livraison et le traitement en fin de vie », explique Jean-Philippe Hermine, directeur Stratégie et Plan Environnement du groupe Renault. « Dans le cadre de notre engagement à explorer de nouvelles solutions de mobilité durable et à soutenir la trajectoire de réduction de notre empreinte carbone, la solution imaginée par Neoline, combinant sobriété énergétique et pertinence opérationnelle, a vivement retenu notre attention », ajoute-t-il. Neoline envisage en effet de construire deux cargos à propulsion éolienne d’ici à 2020. Ceux-ci devraient opérer sur des trajets transocéaniques, entre Saint-Nazaire, la côte Est des Etats-Unis et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Source : AUTOPLUS.FR (27/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.