Fermer
Corée du Sud

Renault Samsung Motors continuera d’investir en Corée du Sud

Analyse de presse de 14H00 - Le #Grève - #Renault Samsung - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Renault Samsung Motors, Dominique Signora, a promis de continuer à investir en Corée du Sud étant donné que la filiale coréenne de Renault sert aussi de centre R&D pour les voitures de taille moyenne du constructeur français. Lors d’une réunion organisée le 16 avril avec le maire de Busan, Oh Keo-don, le dirigeant a demandé des efforts communs pour résoudre le conflit social prolongé qui plombe l’unique usine du constructeur à Busan, à 450 km au sud-est de Séoul, a indiqué la société dans un communiqué de presse. Il est urgent pour la direction et le syndicat de signer un accord salarial et collectif pour l’année 2018, dans le but d’assurer la production des SM3 et XM3 qui seront expédiés en Europe, a déclaré M. Signora.

La réunion a eu lieu alors que Renault Samsung avait annoncé plus tôt son plan d’arrêter temporairement les activités de l’usine de Busan du 29 avril au 3 mai en raison de l’impasse des négociations sociales.

Les partenaires sociaux sont en désaccord sur les salaires et la productivité depuis six mois. Le syndicat a organisé pas moins de 58 grèves depuis octobre, entraînant une baisse de production de 13 000 véhicules, selon la société.

Renault Samsung fabrique les berlines SM3, SM5, SM6 et SM7, ainsi que la voiture 100 % électrique SM3 Z.E. et le SUV QM6. Il produit aussi le Rogue SUV de Nissan Motor Co. Le QM3 est de son côté fabriqué en Espagne. La filiale projette de construire le XM3 à Busan pour sa commercialisation sur le marché coréen au premier semestre de 2020. Elle a exprimé des inquiétudes selon lesquelles sa production pourrait ne pas commencer comme prévu en raison de la poursuite des grèves. Le syndicat a fait part de son plan de prolonger la grève jusqu’à ce que la direction accepte ses demandes.

Source : YONHAP (17/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.