Fermer
France

Renault reconditionne les moteurs et les boîtes de vitesses à Choisy-le-Roi

Analyse de presse de 14H00 - Le #Recyclage - #Renault - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Depuis soixante-dix ans, Renault effectue des échanges standards de moteurs et de boîtes de vitesses dans son usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), qui compte 270 salariés. Pendant la période de garantie, les éléments hors service sont remplacés par des neufs. Après la garantie, le constructeur propose aux clients de reconditionner certains organes en échange standard à des prix inférieurs de 30 % à 50 % au neuf. L’usine refait ainsi 15 000 moteurs et 18 000 boîtes de vitesses par an. Ces organes coûteux constituent sa principale activité, mais elle reconditionne aussi des pièces de châssis, colonnes de direction et autres compresseurs.

Dans l’atelier, le moteur est démonté et les pièces sont nettoyées, expertisées et remontées à la main. « Environ 70 % d’entre elles sont réutilisées et les mécaniciens ajoutent 30 % de pièces neuves. Les moteurs d’échange standard sont peut-être plus fiables que les neufs car on a enlevé les pièces faibles, et ils réduisent l’impact environnemental », explique Jean-Denis Curt, responsable du pôle recyclage et économie circulaire de Renault. Les pièces usées repartent dans les fonderies.

Mais l’allongement de la durée de vie des moteurs diminue la demande. Le reconditionnement concerne surtout les moteurs diesel, plus coûteux que ceux à essence. Avec la baisse des ventes de diesel, l’usine diversifie cette année son activité aux pièces mécatroniques et électroniques. Elle a ouvert un atelier de remplacement de la carte électronique des colonnes de direction et elle reconditionnera à la fin de l’année les tablettes tactiles de navigation en réinstallant le logiciel. Une équipe d’ingénieurs étudie l’opportunité de refaire aussi l’électronique de puissance des moteurs électriques.

Source : ECHOS (26/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.