Fermer
Chine

Renault présente le concept R.S. 2027 Vision au Salon de Shanghaï

Le #Concept - #Formule 1 - #Renault - #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault crée cette année l’événement au Salon de l’automobile de Shanghaï (du 19 au 28 avril). En plus de présenter son nouvel Espace au public chinois, le constructeur français y dévoile en effet le futur de la Formule 1, ou plus exactement sa vision de ce que sera la compétition reine du sport automobile en 2027. L’avenir de la F1 se dessine donc aujourd’hui à travers un inédit concept-car : le R.S. 2027 Vision.

A l’instar de ce bolide, les monoplaces de 2027 adopteront un cockpit transparent dessiné sur mesure en fonction des mensurations du pilote. Cela permettra aux fans de pouvoir apprécier les réactions de leur champion en plein tour de piste. Les roues, elles, se verront intégrer des éclairages à LED actifs dans le but d’afficher différentes informations, telles que la position du pilote ou la situation énergétique de la voiture, ce qui facilitera la compréhension de la course par les spectateurs et téléspectateurs. Et pour encore plus de proximité entre le public et les sportifs, les fans pourront aussi offrir un « boost » à leur pilote préféré en votant via les réseaux sociaux.

Sur le plan du style, les F1 de demain se voudront également plus impressionnantes que jamais avec leur « nez long et effilé, leurs pontons latéraux et leurs quatre roues découvertes ». Quant à la motorisation, elle sera assurément hybride. Grâce aux dernières technologies d’électrification, les monoplaces deviendront ainsi toujours plus efficaces sur la piste. Leur puissance grimpera à 1 mégawatt au total (1 360 ch) et leur poids sera limité à 600 kilos. Le R.S. 2027 Vision rend lui hommage à son ancêtre, la Renault RS01 de 1977, et associe un moteur V6 turbocompressé à deux blocs électriques de 250 KW chacun.

« La puissance du système de récupération et de restitution de l’énergie cinétique est désormais établie à 500 kW – contre 120 kW pour une F1 de 2017- grâce aux deux unités de type ERS-K, l’une à l’avant et l’autre à l’arrière », précise Renault dans un communiqué. D’après la marque au losange, la F1 de 2027 profitera également de quatre roues motrices et directrices, de batteries à très haute densité énergétique (le double de celles des F1 actuelles), d’une aérodynamique pilotée et de suspensions actives.

Autre aspect essentiel pour les monoplaces de 2027 : la sécurité. Ainsi, les F1 intègreront un système de conduite autonome qui s’activera automatiquement lors des incidents de courses (safety car, drapeau jaune), en cas de circulation en peloton ou lors de certaines restrictions (interdiction de dépasser, vitesse limitée). Les cockpits des autos seront eux fermés et conçus en polycarbonate afin de résister aux chocs et aux flammes. Et en cas de retournement, deux tiges de sécurité en titane positionnées sur ce même cockpit sortiront de leur emplacement pour permettre au pilote de bénéficier d’un espace de survie entre son cockpit et le sol. Les F1 seront en outre capables de communiquer entre elles (V2V), mais également avec les infrastructures (V2X) pour limiter au maximum les risques d’accidents. Ces « fusées » sur roues réduiront aussi sensiblement leur empreinte carbone puisqu’elles seront construites par impression 3D et dans des matières plus respectueuses de l’environnement.

Renault envisage par ailleurs une révision des Grands Prix, lesquels ne se disputeront par exemple plus sur 300, mais sur 250 km. Ils pourraient également être découpés en deux parties : « une longue et une deuxième plus courte, baptisée The Final Sprint », imagine le constructeur. La soirée du vendredi pourrait quant à elle être consacrée à la « Rookie Night Race », une épreuve lors de laquelle les pilotes de réserve de chaque écurie et les titulaires débutant s’affronteront. (AUTOPLUS.FR 19/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.