Fermer
Russie

Renault préparerait une version longue du Captur pour le marché russe

Le #Renault - #Tout-terrain
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La version allongée que prépare Renault pour son crossover urbain Captur ne serait pas destinée à l’Europe, mais au marché automobile russe. Contrairement à la version européenne, cette déclinaison serait basée sur la plateforme des actuels modèles Dacia, et pourrait être proposée en version à quatre roues motrices.

Selon le journal russe Vedomosti, la production d’une version locale du Captur pourrait commencer au second semestre de 2016 dans l’usine Avtoframos que possède Renault à Moscou. Mais le calendrier reste soumis à l’évolution du marché automobile russe, toujours très sinistré.

Lancé en 2013, le Captur connaît un franc succès en Europe, où il profite du boom des petits 4×4, crossovers et SUV au style plus sportif. Fabriqué pour l’heure à Valladolid pour les marchés européens et en Corée (sous le nom QM3), d’où il s’exporte vers la Chine, le Captur s’est vendu à 17 400 exemplaires en octobre (+ 16 %)), et à plus de 181 000 exemplaires sur les dix premiers mois de 2015 (+ 24%). (REUTERS 26/11/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.