Fermer
France

Renault place ses moteurs dans neuf modèles allemands

Le #Daimler - #Moteur - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ces dernières semaines, Renault a commencé à livrer deux nouveaux moteurs destinés à quatre nouveaux modèles de Daimler (Classe C et utilitaire Vito chez Mercedes, nouvelles Smart en variantes à deux et quatre places). L’usine de Cléon (Seine-Maritime) a augmenté durant l’été les capacités de production de son moteur diesel R9, un quatre cylindres de 1,6 litre, les faisant passer de 200 000 à 300 000 unités annuelles, avec un pic de 450 000 unités qui serait envisagé à terme. Environ 100 000 moteurs devraient être dédiés à Daimler dans un premier temps, le solde étant réservé à Nissan (Qashqai, X-Trail) et Renault (Mégane, Scénic, etc.).

En Roumanie, l’usine Dacia de Pitesti vient également de débuter la production des moteurs à essence H4 de 90 et 70 chevaux qui équiperont les nouvelles Smart, conçues sur la même base que la nouvelle Twingo. Ces deux moteurs viennent rejoindre le K9, un moteur diesel de 1,5 litre produit à Valladolid (Espagne), d’abord monté sur la Classe A (en 2012) et étendu aux Classe B, CLA et Citan, qui équipera aussi le nouveau GLA. Au premier semestre, 70 000 moteurs ont été livrés, soit autant que pour l’ensemble de l’année 2013, indique-t-on chez Renault. Ces commandes ne représentent certes que 4 % des moteurs produits par le constructeur français (contre 2,6 % en 2013) et se concentrent sur une offre d’entrée de gamme, forcément limitée, mais le volume va sensiblement augmenter, vu que Renault va désormais équiper 9 modèles de Daimler. « On pourrait être bientôt sur un volume de plus de 300 000 moteurs annuels », indique une source de la marque au losange.

En 2013, 17,4 % des moteurs de Renault ont été produits pour ses partenaires (Nissan, Daimler, General Motors dans les utilitaires, etc.). Le constructeur s’apprête aussi à livrer Fiat, dont l’utilitaire Scudo devrait intégrer le moteur R9 de Cléon. (ECHOS 8/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.