Fermer
France

Renault-Nissan sera le premier groupe automobile mondial cet été

Le #Renault - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn a affirmé le 15 juin que l’Alliance atteindrait cet été la première place des groupes automobiles mondiaux en volume de véhicules écoulés. « En volume de ventes depuis janvier, l’Alliance reste dans le peloton de tête des trois premiers constructeurs mondiaux, nous prévoyons d’occuper la première place de ce podium à la mi-année », a-t-il déclaré lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe Renault qui se tenait à Paris. « Cela n’a jamais été un objectif, mais c’est une grande satisfaction », a-t-il ajouté.

La première place mondiale en nombre d’unités vendues est devenue envisageable à l’automne 2016 pour Renault-Nissan, lorsqu’a été officialisée la prise de contrôle de Mitsubishi par Nissan, les marques de l’Alliance ainsi agrandie ayant écoulé près de 10 millions d’unités cette année-là.

Avant l’entrée de Mitsubishi dans l’Alliance, Renault-Nissan revendiquait la quatrième place mondiale, avec 8,53 millions de véhicules produits en 2015, derrière le Japonais Toyota (10,15 millions d’unités), l’Allemand Volkswagen (9,93 millions d’unités) et l’Américain General Motors (9,8 millions d’unités). (AFP 15/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.