Fermer
France

Renault, Nissan et Mitsubishi Motors annoncent la création d’un nouveau conseil opérationnel de l’Alliance

Analyse de presse de 14H00 - Le #Hiroto Saikawa - #Jean-Dominique Senard - #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Renault Jean-Dominique Senard, le directeur général de Nissan Hiroto Saikawa, le directeur général de Renault Thierry Bolloré et le directeur général de Mitsubishi Osamu Masuko annoncent leur intention de créer un nouveau conseil opérationnel de l’Alliance. M. Senard agira en qualité de président de ce nouveau conseil opérationnel de l’Alliance, auquel siègeront également les directeurs généraux de Renault, Nissan et Mitsubishi Motors.

Le nouveau conseil opérationnel de l’Alliance sera chargé de la coordination opérationnelle entre Renault, Nissan et Mitsubishi et prendra de nouvelles initiatives de nature à créer de la valeur pour leurs actionnaires et salariés respectifs. Il sera le seul organe de supervision des opérations et de la gouvernance de l’Alliance entre Renault, Nissan et Mitsubishi, en lieu et place de RNBV et NMBV. A cet effet, il sera le visage et le premier pilote du « Nouveau Départ » de l’Alliance.

Les accords formels de la création de ce nouveau conseil seront signés à l’occasion du vingtième anniversaire de l’Alliance. Le nouveau conseil prévoit de se réunir chaque mois, à Paris ou Tokyo, et informera régulièrement l’ensemble des parties prenantes de ses principales initiatives et réalisations. Le conseil opérationnel de l’Alliance initiera la création de comités opérationnels spécifiques qui formuleront des recommandations sur les nouvelles pistes de création de valeur entre les trois constructeurs d’automobiles.

« Je ne demanderai pas à présider Nissan, je serai candidat au poste de vice-président », a déclaré à plusieurs reprises M. Senard lors d’une conférence de presse organisée au siège de Nissan à Yokohama (banlieue de Tokyo). « Vous serez surpris par la rapidité des changements » qui vont survenir, a-t-il ajouté. Il a néanmoins précisé que l’accord dit « Rama » (Restated Alliance Master Agreement), qui définit les rapports entre Renault et Nissan, ne serait pas modifié : « il reste en place tel qu’il est », a-t-il assuré, réfutant tout problème concernant l’actionnariat.

M. Saikawa a pour sa part salué « une étape importante » avec la création du nouveau conseil opérationnel de l’Alliance. « C’est une alliance basée sur le consensus, nous avancerons en étant d’accord », a-t-il souligné, assurant qu’il s’agissait d’une « approche gagnant-gagnant, un pas en avant pour Nissan ». « L’essentiel est de savoir à quel point nous pouvons produire des résultats avec l’Alliance, rendre Renault plus fort, rendre Nissan plus fort, c’est cela le point clé », a-t-il encore insisté.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT-NISSAN-MITSUBISHI, AFP (12/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.