Fermer
Inde

Renault et Nissan dévoilent deux concepts de petits véhicules au Salon de New Delhi

Le #Concept - #Nissan - #Renault - #Salon
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault et Nissan ont dévoilé au Salon de New Delhi deux concepts de petits véhicules, le Kwid chez Renault (petit crossover de 3,62 mètres de long), qui ne préfigure pas de modèle à venir, et le Redi-Go chez Nissan (long de 3,55 mètres), qui se rapproche de la version finale d’un petit véhicule « ultra low cost » (vendu à moins de 5 000 euros). Le Redi-Go devrait être commercialisé en 2015 sur le marché indien, ajoute Vincent Cobée, directeur général de Datsun.

« Nous vendons déjà des Datsun Go à 5 000 euros, la barre des 4 000 euros n’est pas hors de portée. Le référentiel est totalement différent de l’Europe, où le prix moyen de transaction est de 30 000 dollars. Ici, en Inde, on est à 10 000 dollars », poursuit Vincent Cobee.

« Aujourd’hui, 50 % des voitures neuves vendues en Inde affichent un prix inférieur à 450 000 roupies, soit 5 300 euros. Il nous faut être dans cette cible », indique de son côté Gilles Normand, directeur de la zone Asie de Renault. « Mais nous ne voulons pas pour autant afficher un prix aussi bas que la Tata Nano (3 000 euros), qui a notamment échoué à cause de ce positionnement trop bas ». « Le consommateur indien veut être valorisé, il n’achète pas une voiture perçue comme low-cost ».

C’est là tout le paradoxe : malgré leur niveau de prix, ces voitures s’adressent aux jeunes issus des classes moyennes. Un marché considérable, puisque 65 % des Indiens ont moins de 35 ans, et la classe moyenne représente à elle seule entre 150 et 200 millions de clients potentiels. (ECHOS, FIGARO 6/2/14, DOW JONES 5/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.