Fermer
France

Renault et le Crédit Agricole signent un accord visant à installer les programmes Mobiliz et Points Passerelle en Rhône-Alpes

Le #Mobilité - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Partenaires à l’échelle nationale, Renault et le Crédit Agricole appliquent leur projet dans les différentes régions. Le 9 décembre, ils ont signé un accord visant installer les programmes Mobiliz et Points Passerelle en Rhône-Alpes. Sur tout le territoire de la région Rhône-Alpes, le réseau Points Passerelle du Crédit Agricole aura pour mission d’identifier les personnes ayant besoin d’un véhicule pour aller travailler, qui ne peuvent en assumer financièrement l’acquisition, l’entretien ou les réparations, puis de les orienter vers un des Garages solidaires de Renault Mobiliz.

Fin 2014, Renault comptait 250 Garages solidaires en France et avait pour ambition de couvrir tous les départements. Ces points identifiés assurent au client dans le besoin de pratiquer des tarifs à « prix coûtant », aussi bien pour les produits que pour les services après-vente, soit 30 % à 50 % moins cher en moyenne. A titre d’exemple, les véhicules d’occasion, révisés et garantis, sont commercialisés entre 2 000 et 4 000 euros selon les modèles.

En France, la problématique de la mobilité constitue pour beaucoup un frein au retour à l’emploi. On estime que 8,7 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et que, d’une manière générale, elles sont près du double à ne pouvoir se déplacer faute de moyens financiers ou physiques, selon les associations. (JOURNALAUTO.COM 11/12/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.