Fermer
France

Renault envisagerait une nouvelle gamme de voitures à très bas coût

Le #Low-cost - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon LES ECHOS, Renault envisagerait le lancement d’une nouvelle gamme de véhicules à très bas coûts, dont le premier modèle serait commercialisé l’été prochain en Inde à partir de 3 500 euros. Le quotidien indique que quatre modèles seraient à l’étude : deux berlines, un SUV et une voiture à sept places, mais certains de ces projets nécessiteraient encore le feu vert du président du groupe Carlos Ghosn.

Le premier modèle, une citadine, serait produit dans l’usine indienne de Chennai et commercialisé au prix de 250 000 roupies (un peu moins de 3 500 euros), indiquent des sources non identifiées au journal.

La direction devrait décider début 2015 si cette nouvelle gamme sera lancée en Europe. La production destinée au Vieux continent se ferait alors dans l’usine marocaine de Tanger et pour un prix plus élevé en raison de l’adaptation aux normes locales, poursuit le quotidien.

Les nouveaux modèles, qui viendront s’ajouter à la gamme « Entry » (Dacia en Europe), seront développés sur une nouvelle plateforme commune avec Nissan, CMFA, qui servira de base à l’ensemble des véhicules de moins de quatre mètres des deux constructeurs. (ECHOS, AFP, REUTERS 8/12/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.