Fermer
France

Renault dévoile les lignes de son futur pick-up aux ambitions mondiales

Le #Modèle - #Pick-up - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault a dévoilé les lignes d’un futur pick-up d’une tonne de charge utile. La face avant de l’« Alaskan concept », modèle à quatre portes aux dimensions imposantes, rappelle celle des derniers véhicules urbains de la marque au Losange, comme le Nouvel Espace et le Kadjar. Sa version définitive, qui existera en plusieurs carrosseries et motorisations, sera présentée au premier semestre de 2016 et produite dans trois usines : au Mexique, en Argentine et en Espagne (Barcelone), pour répondre à ses « ambitions mondiales », selon le patron des véhicules utilitaires du groupe, Ashwani Gupta. Il n’est toutefois pas question de s’attaquer au marché nord-américain sous la marque Renault, a indiqué le responsable. Le partenaire de Renault depuis 15 ans, Nissan, y vend déjà un pick-up d’une tonne, le NP300.

Le programme du véhicule préfiguré par l’« Alaskan concept » avait déjà été annoncé par Renault. Le groupe avait indiqué que ce pick-up partagerait des éléments mécaniques avec le NP300. Mercedes (groupe Daimler) s’appuiera aussi sur l’Alliance franco-japonaise pour sortir son propre pick-up promis d’ici à la fin de la décennie et qui sera produit dans les mêmes usines que ses cousins.

Sur les quelque 15 millions de véhicules utilitaires vendus dans le monde en 2014, 40 % étaient des pick-ups. Le segment des pick-ups d’une tonne représente près de la moitié des volumes, quasiment égalité avec les camionnettes géantes dont les Nord-Américains sont friands.

Il s’agit de la deuxième incursion du groupe Renault dans le segment des pick-ups : en juin, la marque avait présenté à Buenos Aires la version définitive du Duster Oroch, dérivé du populaire Duster vendu sous la marque Dacia en France. Mais ce modèle restera cantonné à l’Amérique du Sud, d’après M. Gupta. Ce dernier s’est refusé à donner des objectifs de vente pour le véhicule annoncé hier. Mais il estime que le segment des pick-ups d’une tonne de charge utile est voué à croître de 19 % entre 2014 et 2019 et que ce modèle s’inscrit dans la volonté de faire de Renault, déjà numéro un des utilitaires en Europe, « un acteur mondial de premier plan » sur ce marché.

Alors que Renault a vendu légèrement moins de voitures particulières sur les six premiers mois de 2015 (- 0,4 %) que pendant la même période de 2014, c’est grâce à la bonne tenue de ses utilitaires (+ 8,4 %) qu’il est resté dans le vert en volumes globaux (+ 0,7 %), souligne l’AFP (3/9/15).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.