Fermer
France

Renault croit à la reconquête de l’industrie automobile en France

Le #Compétitivité - #Entretien - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Invité le 16 février du « Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro », le président de Renault Carlos Ghosn a déclaré qu’il était possible de partir à la « reconquête des marchés européens à partir des usines françaises », mais que cela supposait un certain nombre de conditions. Il a estimé qu’atteindre l’objectif fixé dans le cadre de l’accord de compétitivité signé avec les syndicats en 2013, qui prévoit de produire en France 710 000 véhicules à l’horizon 2017, contre 500 000 actuellement, pourrait entraîner la création de 15 % d’effectifs supplémentaires dans la production, sans compter les emplois générés dans l’ingénierie.

« Nous sommes en train de nous réengager sur la base d’un volume de production en croissance », a-t-il déclaré, avant de rappeler le « handicap du coût du travail », qu’il considère, plus que le temps de travail pour l’euro fort, comme le « frein le plus important » pour refaire de la France un champion industriel. (FIGARO 17/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.