Fermer
France

Renault confirme ses objectifs de rentabilité sur l’année

Analyse de presse de 14H00 - Le #Prévisions - #Renault - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Au premier semestre de 2019, le chiffre d’affaires du groupe Renault a baissé de 6,4 %, à 28,05 milliards d’euros. A périmètre et taux de change constants, la baisse aurait été de 5 %. Le constructeur a limité la baisse de ses ventes à 6,7 % sur les six premiers mois de l’année (à 1,94 million d’unités), dans un marché mondial en recul de 7,1 %. Le groupe Renault visait pour l’ensemble de 2019 un chiffre en hausse à taux de change et périmètre constants. « Compte tenu de la dégradation de la demande », il prévoit désormais qu’il sera proche de l’an dernier. La marge opérationnelle a reculé de 13,6 %, à 1,65 milliard d’euros, représentant 5,9 % des ventes (- 0,5 point).

Par ailleurs, les flux de trésorerie nets de l’automobile sont devenus fortement négatifs au premier semestre, à – 716 millions d’euros, alors qu’ils étaient positifs de 418 millions d’euros l’an dernier. Renault justifie cette situation par « la hausse des investissements ». Le résultat d’exploitation est ressorti à 1,52 milliard d’euros, contre 1,7 milliard d’euros sur la même période l’an dernier. Le résultat net s’est quant à lui élevé à 1,05 millions d’euros (contre 2,04 milliards d’euros), fortement pénalisé par le repli de la contribution de Nissan, en baisse de 826 millions d’euros. Enfin, le free cash-flow opérationnel de l’Automobile était négatif à hauteur de 716 millions d’euros au 30 juin 2019, principalement en raison de la hausse des investissements.

A la lumière de ces résultats semestriels, le groupe confirme son objectif d’une marge opérationnelle de l’ordre de 6 % et d’un flux de trésorerie positif sur l’ensemble de 2019.

Cette année, le marché automobile mondial devrait connaître une baisse par rapport de l’ordre de 3 % (contre une baisse de 1,6 % prévue précédemment). Le marché européen est attendu stable hors « hard Brexit ». Le marché russe devrait quant à lui connaître une baisse de 2 % à 3 % (contre une croissance de l’ordre de 3 % attendue précédemment). Enfin, le marché brésilien devrait progresser d’environ 8 % (contre une croissance de 10 % attendue précédemment).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT, AFP (26/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.