Fermer
Inde

Renault compte lancer un nouveau véhicule par an au moins en Inde d’ici à 2021

Le #Part de marché - #Prévision - #Renault - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault veut lancer un nouveau véhicule par an au moins sur le marché indien d’ici à 2021. « Nous commencerons dès cette année avec des produits très innovants », a déclaré Sumit Sawhney, directeur général des activités de Renault en Inde. « Quel que soit le produit, il redéfinira son segment ou créera un sous-segment », ajoute M. Sawhney.

L’Inde joue un rôle important dans la croissance internationale de Renault. Le constructeur a d’ailleurs atteint, avec un an d’avance, ses objectifs de parts de marché dans le pays grâce à la Kwid, vendue à 110 000 unités depuis son lancement en septembre 2015. Renault est ainsi devenu la première marque européenne du marché indien. « Jamais une marque n’a progressé aussi rapidement en Inde », souligne le dirigeant. Renault vise une part de marché de 5 % en 2017, première étape avant d’atteindre les 8 % de pénétration à « moyen terme ».

2016 a été une année forte pour Renault en Inde ; ses ventes y ont fait un bond de 185 % sur la période d’avril à novembre, à 91 702 unités, et le réseau est passé de 205 à 270 points de ventes.

La tendance va se poursuivre cette année, indique M. Sawhney, avec l’arrivée de 50 distributeurs supplémentaires. « Nous avons également lancé notre filiale de financement pour accompagner notre croissance. Aujourd’hui, 75 % des véhicules neufs sont achetés avec un financement et cette part devrait rapidement atteindre les 80 % », précise Sumit Sawhney. (ECONOMIC TIMES 8/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.