Fermer
Iran

Renault accélère son développement en Iran et signe un accord pour la création d’une nouvelle société conjointe

Le #Coentreprise - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En marge du Mondial de l’Automobile de Paris, un accord stratégique a été conclu en présence du président de Renault Carlos Ghosn et son Excellence Mohammad Reza Nematzadeh, ministre de l’Industrie, des Mines et du Commerce de l’Iran. Cet accord prévoit la création d’une société conjointe entre le groupe Renault et IDRO, fonds d’investissement et de rénovation de l’industrie en Iran, qui permettra à Renault de renforcer sa présence et d’accélérer sa croissance dans le pays (Le constructeur français sera actionnaire majoritaire).

En 2015, les ventes du groupe en Iran ont progressé de 56,1 % par rapport à 2014, pour un total de 51 500 véhicules et une part de marché de 4,8 %. La croissance demeure forte sur les huit premiers mois de 2016.

« Le gouvernement iranien souhaite attirer les investissements étrangers dans l’industrie automobile afin de proposer aux clients iraniens de nouveaux produits compétitifs, de qualité et sûrs. Plusieurs options ont été considérées et par sa présence constante en Iran depuis plus de douze an, Renault s’est imposé comme le partenaire idéal pour ce projet », a déclaré son Excellence Mohammad Reza Nematzadeh.

« Avec deux millions de véhicules prévus à l’horizon 2020, le potentiel du marché automobile iranien est indéniable. Cet accord conforte nos choix stratégiques faits en Iran et ouvre une nouvelle ère en permettant à Renault d’occuper une position privilégiée dans le pays », a de son côté souligné M. Ghosn.

La coentreprise intègrera, d’une part, un centre d’ingénierie et d’achat qui favorisera le développement des fournisseurs locaux et, d’autre part, une usine d’une capacité de production de 150 000 véhicules par an dans un premier temps, qui s’ajoutera aux capacités existantes du groupe dans le pays de 200 000 véhicules. Les premiers véhicules produits dans cette usine seront les Symbol et Duster, à partir de 2018.

Pour la première fois en Iran, Renault va développer son propre réseau de distribution avec des showrooms et un service après-vente aux standards de la marque. Le constructeur produit actuellement en Iran les Tondar, Tondar pick-up, Sandero et Sandero Stepway. (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT 30/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.