Fermer
France

Renault a recruté 1 200 salariés en CDI en six mois

Le #Emploi - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault a recruté en six mois 1 200 salariés en CDI, anticipant largement l’objectif fixé par l’accord d’entreprise triennal signé en janvier avec trois syndicats. En échange d’une flexibilité accrue dans l’organisation du travail, le constructeur aux 38 000 salariés (division automobile) s’est engagé à réaliser 3 600 embauches d’ici à fin 2019 (1 800 en 2017) et à réduire de moitié le nombre d’intérimaires.

L’accord signé avec la CFE-CGC, la CFDT et FO prévoyait aussi de favoriser un dialogue social plus poussé dans les usines et des dispositifs donnant la parole aux salariés pour améliorer la qualité du travail.

Le recours à l’intérim « reste élevé » dans les usines en raison d’une « activité industrielle très soutenue », indique le directeur des ressources humaines pour la France, Tristan Lormeau. Mais il note « plutôt une stabilisation à la baisse », avec 9 200 personnes en intérim, contre 9 600 fin janvier. « Les recrutements vont contribuer à diminuer la part des intérimaires » à moyen terme, prévoit-t-il, soulignant que « 80 % des ouvriers » embauchés sont des ex-intérimaires du groupe. (AFP 25/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.