Fermer
France

Record de ventes aux entreprises en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #Entreprises - #Marché - #OVE
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour la troisième année consécutive et avec un jour ouvré de plus (252, contre 251 en 2017), le marché du véhicule d’entreprise affiche un bilan record en 2018, avec 818 648 VP et VUL immatriculés, en progression de 2,1 %. Pour rappel, le marché entreprise suivi par l’OVE inclut les administrations, les loueurs de longue durée et les sociétés hors automobiles.

La croissance du marché s’est toutefois construite sur la première partie de l’année, soit avant l’entrée en vigueur de la nouvelle norme d’homologation WLTP. Fin août, le marché des ventes aux entreprises était en effet en croissance de 6,2 %. Le dernier trimestre s’est révélé beaucoup plus compliqué, avec des immatriculations en repli de 12 % en septembre et de 4,4 % en novembre-décembre.

Contrairement aux années précédentes, où un segment tirait plus la croissance que l’autre, la hausse du marché s’est réalisée en 2018 aussi bien dans les VP (+ 2 %, à 476 269 unités) que dans les VUL (+ 2,3 %, à 342 379 unités).

A noter que les immatriculations de VP et de VUL diesel ont chuté de 5,2 % en 2018. C’est la première véritable année de repli pour cette motorisation autrefois « reine » dans les parcs d’entreprise. Avec 642 803 véhicules légers immatriculés tout au long de l’année, la part de marché du diesel est tombée à 78,5 %, soit 6 points de moins qu’en 2017.

La part de marché de l’essence dans les parcs d’entreprise s’est établie à 16 % fin 2018, soit 4,5 points de plus que fin 2017. Un résultat obtenu grâce à des immatriculations en progression de 42,2 %, tant en VP qu’en VUL, à 131 212 unités. Sur le seul segment des VP, la part de marché de l’essence a atteint 24,7 % à la fin de l’année.

Par ailleurs, 17 130 véhicules électriques (VP + VUL) ont été immatriculés en 2018 dans les parcs automobiles d’entreprise, en hausse de 45 %. La part de marché de cette énergie a franchi pour la première fois le cap des 2 % en entreprise.

Les immatriculations de VP et de VUL hybrides en entreprise ont quant à elles bondi de 41,1 % en 2018, à 26 475 unités, représentant une part de marché de 3,2 %, encore tirée par les hybrides simples (47,8 %, à 19 307 unités) plutôt que les rechargeables (25,8 %, à 7 168 unités).

Enfin, la part de marché du diesel sur le segment des VUL a atteint 93,51 % en 2018. Avec 320 156 immatriculations, cette motorisation reste sans concurrent et ne laisse que des miettes aux autres énergies (13 477 unités pour l’essence ; 7 205 pour l’électrique ou 756 pour les hybrides).

Source : AM-TODAY.COM (21/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.