Fermer
Etats-Unis

Réactions des constructeurs américains à l’élection de Donald Trump

Le #Constructeurs américains - #Gouvernement - #Politique économique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les constructeurs américains ont accueilli avec circonspection l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche. La victoire du candidat républicain à la présidence des Etats-Unis ouvre une période d’incertitude pour l’industrie automobile américaine, M. Trump ayant, pendant la campagne, promis de renégocier l’Aléna (accord de libre-échange nord-américain), de taxer les voitures et les pièces importées du Mexique, où les constructeurs ont investi massivement ces dernières années, et de mettre un coup d’arrêt aux nouvelles réglementations. Le 45ème président des Etats-Unis a en outre menacé de taxer fortement les importations chinoises.

Les Trois de Detroit et les organisations qui représentent les grands constructeurs étrangers ont annoncé qu’ils travailleraient avec M. Trump pour renforcer l’industrie automobile.

Ford, qui avait été la cible d’attaques de M. Trump à plusieurs reprises pour investir et créer des emplois au Mexique, a félicité le futur président et s’est dit prêt à travailler avec lui sur des questions ayant trait aux emplois et à l’économie. « Nous pensons comme M. Trump qu’il faut rassembler le pays – et nous sommes impatients de travailler ensemble pour soutenir la croissance économique et l’emploi », a déclaré Christin Baker, porte-parole du constructeur.

General Motors a indiqué qu’il « travaillerait avec le nouveau président Donald J. Trump et le nouveau Congrès sur des politiques en faveur d’une base de production forte et compétitive aux Etats-Unis ».

« FCA US est impatient de travailler avec le président Donald J. Trump et le nouveau Congrès pour renforcer l’industrie manufacturière américaine et construire un avenir plus sûr pour nos employés, nos clients et notre société », a pour sa part déclaré le constructeur d’Auburn Hills.

L’Auto Alliance (Alliance of Automobile Manufacturers), qui représente douze grands constructeurs américains, asiatiques et européens, a indiqué qu’elle espérait avoir des contacts très prochainement avec l’équipe de transition du président nouvellement élu. « Nous soutenons la promesse de M. Trump de mettre l’accent sur la croissance économique. Nous entendons engager un dialogue constructif avec l’administration Trump et le Congrès sur des mesures en faveur de la croissance, y compris les questions réglementaires et concernant la consommation de carburant », a déclaré Gloria Bergquist, directrice de l’organisation en charge de la communication et des affaires publiques. (FREEP.COM, DETROIT NEWS, AUTOMOTIVE NEWS 9/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.