Fermer
France

PSA-Sochaux s’apprête à passer la barre des 500 000 voitures produites

Analyse de presse de 14H00 - Le #Groupe PSA - #Production - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’usine PSA de Sochaux (Doubs) atteindra la barre des 500 000 voitures produites en 2018 le vendredi 28 décembre au soir, durant sa dernière nuit de production de l’année, a-t-on appris hier auprès de sa direction. Le site n’a dépassé ce niveau que deux fois durant son histoire débutée en 1912, durant les années 1970, a-t-elle précisé. L’an dernier, PSA-Sochaux avait fabriqué 425 000 voitures.

Le site prévoit de conserver dans les prochaines années le rythme annuel d’un demi-million de véhicules, a indiqué un porte-parole, à l’issue d’un comité d’établissement qui a présenté les perspectives à court et moyen terme de l’usine.

Sochaux a produit en 2018 des Peugeot 308 et 3008, des DS 5 et des Opel Grandland X. En 2019, l’usine ajoutera la fabrication de Peugeot 5008 dès le début de l’année, puis durant le second semestre, celle de ses premiers véhicules hybrides rechargeables, des 3008 et des Grandland, a poursuivi le porte-parole. La production d’un autre véhicule en 2020 a été également confirmée mercredi, a-t-il ajouté.

La production à Sochaux d’une partie des 5008 viendra soulager l’usine PSA de Rennes, qui doit répondre au succès d’un autre de ses modèles, le Citroën C5 Aircross.

A Sochaux, la Peugeot 308 connaîtra une baisse de production à partir de mi-février 2019, qui sera cependant « réversible » en cas de rebond du marché automobile, selon la direction.

Source : AFP (19/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.