Fermer
France

PSA quittera son siège parisien en 2017 pour Rueil-Malmaison et Poissy

Le #Citroën - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

PSA Peugeot Citroën quittera son siège historique de l’avenue de la Grande Armée à Paris pour s’implanter à l’horizon de l’été 2017 à Rueil-Malmaison et Poissy, à l’ouest de la capitale. Le déménagement du constructeur sera évoqué avec les syndicats en Comité central d’entreprise (CCE) le 16 janvier. La direction de Citroën abandonnera également son siège des Epinettes, dans le XVIIIème arrondissement de Paris, où travaillent quelque 800 personnes. PSA a confirmé « un projet d’amélioration des implantations tertiaires en région parisienne » concernant le « centre de pilotage du groupe et de ses marques », ainsi que les « centres d’expertise métiers et pôles régionaux ». « Il s’agit d’un projet de changement d’implantation des équipes des sites de 75 Grande Armée et Epinettes vers les sites de Rueil (centre de pilotage du groupe) et du Pôle tertiaire de Poissy (centres d’expertise métiers et régions), à l’horizon de l’été 2017 », a précisé l’entreprise dans un communiqué.

Le départ de l’avenue de la Grande Armée, située près des Champs-Elysées, s’inscrit dans la continuité du programme de cessation d’actifs immobiliers engagé en février 2012 par le constructeur. Implanté depuis 1964 sur cette avenue du XVIème arrondissement, PSA avait vendu son siège en avril 2012 pour 245,5 millions d’euros, mais il continuait d’occuper les locaux en tant que locataire. (AFP 7/1/15, ECHOS 8/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.