Fermer
France

PSA Peugeot Citroën a réduit sa perte nette au premier semestre

Le #PSA Peugeot Citroën - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

PSA Peugeot Citroën a réduit sa perte nette au premier semestre 2014, la faisant passer de 471 à 114 millions d’euros. Son résultat opérationnel courant est redevenu positif, à 477 millions d’euros, alors qu’il avait annoncé une perte de 100 millions à la même période de 2013. La dernière année pleine avec un résultat opérationnel courant positif remonte à 2010.

« Pas à pas, on améliore la culture profit de notre groupe, ce qui est très important pour l’avenir », a déclaré le président du groupe Carlos Tavares lors d’une conférence avec les investisseurs. « Nous réduisons nos coûts fixes », a-t-il ajouté, soulignant par ailleurs que le taux d’utilisation des usines du groupe en Europe était passé de 78 % en 2009 à 84 % au premier semestre de 2014.

« Nous pouvons annoncer le redressement très fort du groupe », s’est réjoui le directeur financier du groupe, Jean-Baptiste de Chatillon, lors d’une conférence téléphonique. Il a précisé que ce redressement venait « bien de la division auto », qui affiche un résultat opérationnel de 7 millions d’euros, contre une perte de 538 millions d’euros au premier semestre 2013.

Le chiffre d’affaires du groupe a néanmoins très légèrement reculé (-0,45 %), à 27,6 milliards d’euros. Celui de la division automobile est resté stable, à 18,6 milliards d’euros.

Le flux de trésorerie opérationnel (free cash flow) s’est élevé à 1,7 milliard d’euros. Il était de 203 millions d’euros un an plus tôt.

Le plan stratégique Back in the race « produit ses premiers résultats sur tous les leviers », a indiqué » M. De Chatillon. PSA maintient donc les objectifs annoncés en avril : atteindre un « free cash flow » opérationnel récurrent positif au plus tard en 2016 et, entre cette date et 2018, un « free cash flow » opérationnel cumulé de 2 milliards d’euros. Il a également pour objectif d’atteindre une marge opérationnelle de 2 % en 2018 pour la division automobile, avec une cible de 5 % sur la période du prochain plan moyen terme 2019-2023.

Toutefois, le second semestre est « toujours plus faible en volume structurellement », du fait notamment de la fermeture des usines européennes au mois d’août, a précisé le groupe, évoquant également, parmi les « défis », la croissance « modérée » en Europe et des « résultats toujours négatifs en Russie et en Amérique Latine ».

Le constructeur explique s’attendre pour 2014 à un marché automobile en croissance de l’ordre de 3 % en Europe, de l’ordre de 10 % en Chine, mais en repli d’environ 7 % en Amérique Latine et en baisse d’environ 10 % en Russie. (AFP 30/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.