Fermer
France

PSA ne mettra la technologie Hybrid air sur le marché que si elle est rentable

Le #Entretien - #Hybride - #PSA Peugeot Citroën - #Technologie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

PSA a présenté au Mondial de l’Automobile deux prototypes à ultra-basse consommation basés sur les Citroën C4 Cactus et Peugeot 208, utilisant la technologie « Hybrid air », qui associe moteur thermique et air comprimé. Contrairement aux hybrides électriques, l’énergie n’est pas stockée dans des batteries, mais dans des réservoirs d’air à haute pression. Ces voitures-concepts répondent au cahier des charges du véhicule « 2 litres aux 100 » demandé par le gouvernement français dans le cadre de sa relance du secteur industriel. Cette technologie « est arrivée au bout de son développement de recherche, elle est mature, elle est validée, elle marche », a expliqué le président de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares. Mais « pour la mettre en œuvre, il faut déclencher des investissements », a-t-il ajouté. Et c’est là que le bât blesse, « parce que le ticket d’entrée est trop élevé eu égard au fait que notre partenaire fournisseur [Bosch] nous demande de couvrir une partie de ses coûts ».

« Hybrid air, si nous arrivons à la mettre sur le marché, ce sera fantastique, mais nous n’allons pas la mettre sur le marché si ce n’est pas rentable, car le passé nous a montré les difficultés dans lesquelles on peut s’enfoncer si on ne fait pas attention à la rentabilité du projet », a déclaré M. Tavares. « La technologie Hybrid air c’est une technologie parmi beaucoup » d’autres et PSA ne se concentre pas uniquement sur celle-ci pour des véhicules économes, a-t-il souligné, en mentionnant les voitures électriques pures, le diesel hybride (réservé au haut de gamme), mais aussi l’hybride essence rechargeable, alias « plug-in », que le constructeur a décidé de développer pour de futurs modèles.

« Le jour où quelqu’un décidera que, pour rentrer en intra muros à Paris il faudra zéro émission, le plug-in vous permettra de franchir le Périphérique et d’aller jusqu’à votre appartement en mode électrique pur », a fait valoir M. Tavares. (AFP 2/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.