Fermer
France

PSA cherche toujours des partenaires pour développer sa technologie Hybrid Air

Le #Hybride - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à AUTOACTU.COM (20/1/15), le directeur de la R&D de PSA Peugeot Citroën Gilles Le Borgne explique que le groupe continue de chercher des partenaires pour le développement de l’Hybrid Air. Le déploiement de cette technologie, présentée en janvier 2013, nécessite en effet un investissement de l’ordre de 500 millions d’euros, et des volumes qui se mesurent « en plusieurs centaines de milliers de voitures par an », souligne M. Le Borgne. « Les travaux se poursuivent et nous continuons de travailler pour identifier les conditions de partage. Bosch continue d’examiner avec notre aide des partenariats potentiels », ajoute-t-il. « Chaque technologie, quand elle doit passer le stade de développement, a toujours le risque qu’elle soit décalée ou abandonnée parce qu’elle ne réunit pas l’ensemble des paramètres. Sur l’Hybrid Air, la messe n’est pas dite. Nous continuons à y croire », assure-t-il encore.

M. Le Borgne explique que, ce qui compte, c’est que « la totalité des analyses qui ont pu être faites par nos confrères n’ont pas mis en défaut les bénéfices de cette technologie. L’ensemble des essais ont montré que cette technologie a bien les avantages que l’on revendiquait ». Il rappelle d’ailleurs que la technologie Hybrid Air a pour avantage de rouler en zéro émission sur de petites distances qui se répètent souvent.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.