Fermer
Royaume-Uni

Projet de méga-usine de batteries pour véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #batteries - #Usine - #véhicules électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Deux start-ups britanniques, AMTE Power et Britishvolt, ont annoncé leur intention d’implanter une méga-usine de batteries pour véhicules électriques au Royaume-Uni d’ici à 2023, un projet qui représenterait un investissement de 4 milliards de livres (4,47 milliards d’euros).

L’usine serait dotée d’une capacité de production de 30 GWh par an, équivalente à celle de Tesla dans l’Etat américain du Nevada, et pourrait créer 4 000 emplois, a indiqué le patron de Britishvolt, Lars Carlstrom.

AMTE and Britishvolt ont pour ambition de lever 1,2 milliard de livres l’an prochain pour construire une première usine dotée d’une capacité de 10 GWh, des investissements ultérieurs devant financer une seconde usine pour atteindre la capacité annoncée de 30 GWh.

Les deux entreprises voudraient conclure un accord pour fournir Jaguar Land Rover, qui utilise actuellement des cellules de batteries fournies par le Coréen LG Chem.

Britishvolt a été créé l’an dernier et est soutenu par des investisseurs de Scandinavie et des Emirats Arabes Unis. AMTE Power fabrique des cellules de batteries pour des véhicules électriques de niche dans une usine en Ecosse.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (22/5/20), AUTOCAR (22/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.