Fermer
France

Progression du chiffre d’affaires de PSA Peugeot Citroën au 1er trimestre 2014

Le #Prévision - #PSA Peugeot Citroën - #Résultats commerciaux
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le chiffre d’affaires de PSA Peugeot Citroën a progressé de 1,9 % au premier trimestre de 2014, à 13,3 milliards d’euros,
grâce à la hausse de ses immatriculations et de ses prix qui a compensé les effets négatifs des taux de change.

« C’est un premier trimestre positif qui permet de renouer avec la croissance du chiffre d’affaires, après beaucoup de trimestres difficiles », a souligné le directeur financier Jean-Baptiste de Chatillon.

PSA a vendu 726 000 véhicules dans le monde sur la période, en progression de 7,7 %. Il a profité de la bonne santé de ses deux plus gros marchés, l’Europe et la Chine, explique-t-il. PSA a ainsi enregistré une hausse de 6 % de ses ventes en Europe, avec une part de marché stable à 12,3 %. Ses immatriculations ont bondi de 18,3 % en Chine. Elles ont reculé en revanche en Russie et en Amérique latine et ont décroché de 35,6 % dans le reste du monde.

Le chiffre d’affaires de la division automobile s’inscrit en hausse de 2 % sur le trimestre, à 8,9 milliards d’euros. Ceci s’explique par la progression des immatriculations et des prix, qui « compensent l’impact fortement négatif des changes ». L’effet défavorable lié aux devises va se poursuivre dans les mois qui viennent, a averti Jean-Baptiste de Chatillon.

Le chiffre d’affaires de l’équipementier Faurecia, que le groupe contrôle, a également progressé, alors que celui de sa banque PSA Finance a reculé de 9,5 % « sous l’effet notamment de la baisse des encours ».

Pour 2014, le groupe estime que le marché automobile européen va croître d’environ 3 % ; il table en outre sur une croissande du marché chinois de 10 %. En revanche, l’Amérique latine devrait reculer de 7 % et la Russie de 5 %.

Cette année, « les défis à relever son ceux du plan Back in the race », dévoilé mi-avril par le nouveau patron du groupe, Carlos Tavares, a rappelé Jean-Baptiste de Chatillon.
Dans ce cadre, le constructeur espère atteindre un flux de trésorerie (free cash flow) opérationnel positif « au plus tard en 2016 » et de deux milliards d’euros en cumulé entre 2016 et 2018. Il vise aussi une marge opérationnelle de 2 % en 2018 pour sa branche automobile, puis de 5 % entre 2019 et 2023. (COMMUNIQUE PSA, AFP 25/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.