Fermer
France

Prévisions d’évolution du parc automobile en fonction des régions

Le #Parc - #Prévision
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après des prévisions du Bipe présentées le 6 mars, le parc automobile devrait baisser de plus de 0,5 % par an entre 2010-2020 à Paris et stagner (entre – 0,5 % et + 0,5 %) dans 2 autres départements de la petite couronne, les Hauts-de-Seine et la Seine Saint-Denis, alors qu’il devrait croître de 1 % à 1,5 % par an dans les départements de la grande couronne, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne. Six autres départements devraient aussi voir leur parc stagner d’ici à 2020 : la Creuse, l’Allier, la Nièvre, l’Yonne, la Haute-Marne et le territoire de Belfort. La Vendée devrait en revanche bénéficier du taux de croissance le plus élevé, à plus de 1,5 % par an, tandis que les départements des Alpes et à proximité du littoral atlantique et méditerranéen bénéficieraient d’une croissance de 1 % à 1,5 % par an.

Ces projections du Bipe sont basées sur une analyse prévisionnelle des flux migratoires et de la natalité dans chacune des régions. Chaque année, 10 % des foyers français déménagent, soit 3 millions de ménages, pour leurs études quand ils sont jeunes, pour leur travail à l’âge adulte et pour leur retraite au troisième âge. « Les régions économiquement dynamiques vont attirer les premiers tandis que les retraités vont être attirés par la proximité du littoral et, dans une moindre mesure, la montagne », explique Hugo Delavaquerie, consultant au sein du Bipe.

Jusque dans les années 1990, le bassin parisien bénéficiait d’un flux migratoire important des 25-39 ans mais, depuis les années 2000, ceux-ci se tournent davantage vers les départements du sud et de la façade atlantique. Les taux de croissance de l’emploi dans les départements de l’arc atlantique et méditerranéen sont les plus élevés de France (sur la période 1999-2007). Le choix des retraités (55-64 ans) se confond ainsi avec les aspirations des plus jeunes, faisant augmenter d’année en année la population des régions du sud et de la façade atlantique. En revanche, le développement de la population des départements du Sud est ralenti par leur faible taux de fécondité, au contraire du bassin parisien et du Nord-Ouest. La Vendée cumule forte migration et forte natalité et se positionne ainsi comme le département le plus dynamique pour la croissance du parc automobile dans les années à venir. (AUTOACTU.COM 11/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.